Qu'est-ce que l'hypnose ?

 

Une simple recherche sur internet vous renverra pléthore de définitions diverses et variées.

L'objet de cette page n'étant pas d'être un guide exhaustif sur l'hypnose, je me contenterai de vous donner la définition la plus communément reprise par l'ensemble des praticiens.

 

L'hypnose est une technique permettant d'amener une personne d'un état ordinaire de conscience (EOC) vers un état modifié de conscience (EMC) ou état de conscience augmentée (ECA) selon la technique hypnotique employée.

 

Bien que l'étymologie du mot hypnose soit Hypnos, le dieu grec du sommeil, l'état modifié de conscience, encore appelé "Transe Hypnotique", n'est pas un état de sommeil mais un état permettant au thérapeute comme au patient un accès aisé à l'inconscient de ce dernier. L'hypnose permet donc de s'occuper directement des forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbations de la personnalité.

 

Savez-vous que chacun de nous expérimente l'état hypnotique plusieurs fois par jour sans le savoir ? C'est donc un état naturel dont le thérapeute va se servir et amplifier par des techniques adaptées afin d'accèder aux ressources de votre inconscient.

 

L'hypnose permet-elle donc de manipuler l'esprit ? Et bien OUI !

Mais c'est une manipulation bienveillante que le thérapeute va utiliser pour vous aider à atteindre vos objectifs, tout comme vos parents vous ont manipulé pour vous éduquer de leur mieux, ou encore celle que vous exercez sur vos enfants ou votre partenaire de vie.

 

"L'hypnothérapie est moins manipulatrice que toute autre approche psychothérapeutique dont j'ai été témoin" - John Grinder

 

Un peu d'histoire

 

L'histoire de l'hypnose est longue et pourrait faire l'objet d'un ouvrage complet. Alors, afin de vous montrer que c'est une technique ancestrale, en voici les principales dates et évolutions.

 

  • Il y a 6000 ans en Mésopotamie, les sumériens utilisaient le pouvoir guérisseur des mots.

  • Il y a 3500 ans en Egypte, des procédés médicaux dont l'hypnose thérapeutique sont décrits sur un papyrus découvert par Edwin Smith.

  • Dans la Rome et la Grèce antique, les prêtres des temples de guérison murmuraient aux malades des suggestions hypnotiques.
    Antyphon d'Athène, précurseur de la psychanalyse, estimait que « chez tous les hommes, la pensée (gnomè) gouverne le corps pour la santé et la maladie et pour tout le reste. »
    Sur le frontispice de sa maison était écrit "guérir avec les mots".

  • Tout au long des deux derniers millénaires, de nombreux personnages ont participé à l'évolution de l'hypnose thérapeutique :

    • 1529 : Paracelse parle pour la première fois du magnétisme animal.

    • 1766 : Frans Anton Mesmer devient le premier psychothérapeute utilisant le magnétisme

    • 1843 : James Braid fonde les bases scientifiques de ce qu'il appelle Hypnotisme. L'hypnose naît officiellement.

    • 1885 : Freud assiste à un spectacle et se convainc de la réalité du phénomène hypnotique. Il se forme à l'hypnose et écrit un livre sur le sujet.

    • 1919 : L'hypnose tombe dans l'oubli en Europe, mais pierre Janet découvre la régression hypnotique et son utilité pour traiter les traumatismes du passé.

    • 1955 : L'hypnose devient une des matières enseignées en faculté de médecine en Grande-Bretagne.

    • 1958 : L'hypnose est reconnue dans les facultés américaines de médecine. Le psychiatre Milton Erickson révolutionne les concepts de l'hypnose et de la thérapie. L'hypnose ericksonienne est née et sera aux origines de la PNL en 1970.

    • 1979 : Daniel Araoz, hypnothérapeute et sexologue, enrichit et améliore certaines techniques d'Erickson, inscrivant l'hypnose dans un champ thérapeutique plus vaste. La Nouvelle Hypnose est née.
      Dans le même temps, l'Hypnose Ericksonienne et la Nouvelle Hypnose sont importées en France.

    • 2001 : Olivier Lockert, fondateur de l'Institut Français d'Hypnose Ericksonienne et Humaniste, inverse les structures de l'hypnose afin d'atteindre un état de conscience augmentée permettant de travailler sur l'inconscient.
      L'Hypnose Humaniste est née.

 

Les différentes formes d'hypnose

 

Tout d'abord, toutes les formes d'hypnose sont efficaces. Chacune agît à différents niveaux, et il est donc nécessaire à l'hypnothérapeute de bien connaitre et savoir utiliser les variantes techniques en fonction de son patient, car rappellons-le, chaque patient est différent et unique.

 

L'hypnose traditionnelle, dite hypnose classique, toute aussi ancienne (1841) que spectaculaire d'où son succès dans le monde du spectacle, est un outil thérapeutique utilisé depuis plus d'un siècle. Autoritaire et dirigiste, cette technique utilise des suggestions directes. Elle est particulièrement efficace pour travailler sur le corps (anesthésie) ou par des problèmes aux causes peu profondes.

L'Hypnose Ericksonienne, inventée en 1930 et issue des perfectionnements de l'hypnose classique. C'est la plus populaire et la plus connue actuellement. Elle a donné une nouvelle approche de l'utilisation des mots et de leur pouvoir sur l'inconscient afin que ce dernier enclenche de profonds processus de changement et de guérison. Elle est un outil multiforme utilisable au quotidien dans le cadre d'une thérapie de santé psychologique et de bien-être.

 

La Nouvelle Hypnose, développée en 1975 par les successeurs de Milton Erickson, prend la suite de l'hypnose ericksonienne après avoir été enrichie par les techniques de la PNL et les métaphores dans un esprit de développement personnel. Elle privilégie le fonctionnement purement inconscient et utilise le langage pour mettre en route des chaines d'associations psychologiques et ainsi mobiliser des structures jusqu'alors figés.

 

L'Hypnose Humaniste, développée dans les années 2000 par Olivier Lockert, est avant tout une approche nouvelle de l'hypnose qui prend en charge l'individu dans sa totalité. L'Hypnose Humaniste allie les techniques millénaires des anciens thérapeutes avec une approche qui concerne les dernières découvertes scientifiques sur le cerveau et l'esprit. Exception technique aux mécanismes d'autres formes d'hypnose, l'Hypnose Humaniste cherche à réunifier la personne. Là où les autres formes d'hypnose utilisent la confusion, la focalisation, la répétition, l'absorption, l'amplification de phénomènes hypnotiques et les suggestion indirectes pour fragmenter, dissocier le patient et accéder ainsi à son Inconscient, en Hypnose Humaniste le thérapeute (guide) préférera ne pas apporter de confusion mais davantage d'information et plus de compréhension aux phénomènes que le patient pourra expérimenter tout au long du travail thérapeutique.

Pour son approche nouvelle, sa préoccupation du système dans lequel nous évoluons et son acceptation du spirituel, l'Hypnose Humaniste est devenue l'hypnose indispensable pour tous. Plus d'infos

 

 © 2015-2020 Pascal  Hamoneau