© 2015-2018 Pascal  Hamoneau 

Qu'est-ce que le syndrome du côlon irritable?

 

Le syndrome du côlon irritable (SCI) présente notamment des symptômes de douleurs ou de sensations gênantes dans la région abdominale basse (sous le nombril), des variations au niveau du transit intestinal accompagnées fréquemment de diarrhées urgentes ou de constipation. La personne souffre aussi souvent de ballonnement. Le SCI est un trouble médical qui affecte l'une des composantes de l'appareil digestif, à savoir la partie inférieure du tube digestif (l'intestin grêle et le gros intestin).

Il s'agit d'un problème de fonctionnement de l'intestin. On croit que le syndrome du côlon irritable est relié à des problèmes de communication entre le cerveau et l'intestin.

Le syndrome du côlon irritable est un problème de santé très courant. On estime que plus d'une personne sur cinq en est atteint.

 

Plusieurs personnes croient que certains aliments sont responsables du SCI, mais aucune observation scientifique ne vient confirmer que le syndrome du côlon irritable s'apparenterait à une forme d'allergie alimentaire ou à une sensibilité aux aliments. Mais lorsque le SCI apparaît, le côlon se met à réagir de manière excessive ou très facilement à différents facteurs tels que le régime alimentaire, le stress, l'état émotif, voire même les fluctuations hormonales.

Le stress n'est pas la cause du SCI, mais il joue un rôle particulièrement important dans le déclenchement des symptômes du syndrome du côlon irritalbe, probablement en raison de l'étroite communication entre le cerveau et le tube digestif, qui transite par les voies chimiques et nerveuses. En fait, les deux tiers des personnes saines qui ne souffrent pas du SCI disent éprouver des symptômes gastro-intestinaux (douleur ou dérangement intestinal, notamment), lorsqu'ils vivent du stress; ces symptômes sont encore plus manifeste chez les personnes souffrant du SCI.

La recherche a pu établir que les situations de «stress aigu» (délais, examens, entrevues d'emploi ou conflits interpersonnels) tout comme les situations de «stress chronique» (soucis financiers, contraintes de temps ou problèmes familiaux) peuvent irriter le tube digestif.

 

Plusieurs traitements psychologiques particuliers se sont avérés efficaces pour soulager les symptômes du SCI et pour réduire la détresse et les difficultés d'adaptation qui vont souvent de pair, pour la personne qui en est atteinte, avec la maladie chronique. Les psychothérapies employées sont axées sur les façons de diminuer le stress et sur l'apprentissage de nouveaux moyens de faire face aux difficultés de la vie, sans que le stress ne se «loge dans l'intestin». 

 

L'hypnothérapie a recours à l'imagerie mentale et à l'hypnose pour réduire les sensations ressenties au niveau de l'intestin et favoriser un état de calme et de détente.